Contact / Accès

Chargement de la carte en cours...

Contact

École de Musique
Maurice Duruflé
1 rue des Pénitents
27400 Louviers

Tél. 02 32 50 65 58

Contactez-nous

Vous êtes ici

L'histoire de l'école

Maurice Duruflé jouant de l'orgue

Maurice duruflé

Bien avant l'école de musique telle que nous la connaissons actuellement, l'histoire de la musique à Louviers prend forme en 1883 avec la création de l'Harmonie Municipale, constituée de musiciens bénévoles. À l'époque elle participait aux défilés et aux commémorations officielles.

En 1923 apparaît une école de tambours, deux ans plus tard se crée "L'Union Lovérienne de Trompettes », mais ces deux entités sont éphémères.

En 1927 naissent "L'Orchestre Symphonique" et "L'Olympique Lovérienne" qui se dotent d'une section trompettes. Puis c'est la naissance de la "Fanfare de la Fraternelle" qui se transforme vite en "Volontaires de Louviers", société de tambours et clairons. Malheureusement, là encore, ces regroupements cessent rapidement.

Jusqu'en 1939 la musique lovérienne reste essentiellement l'affaire de l'Harmonie Municipale mais aussi, celle de la "Lyre Orphéonique".

La guerre va interrompre les manifestations musicales.

Et c'est en 1941 que l’école de musique est créée. Elle prospère vite, et en 1944 elle compte déjà 150 élèves.

L’école de musique devenue Conservatoire Municipal, installé tout d'abord Cour de la Mairie, prendra place au Manoir de Bigards, pour s’installer définitivement depuis 1990 dans le bâtiment des Pénitents de Saint François. À cette date le nombre d'élèves est passé à 250.

Aujourd'hui l’école compte 450 élèves.

Plus de 20 professeurs, avec une ou plusieurs spécialités, y enseignent instruments à vent, à cordes ou à percussion.

L’école dispense également des cours de formation musicale (solfège) et propose de nombreux ateliers et ensembles musicaux (musique de chambre, jazz, musiques actuelles..) Les élèves se produisent chaque année, à diverses occasions, accompagnés de leurs professeurs.

L’école a pris le nom de Maurice Duruflé

Ce nom a été donné en hommage au musicien né à Louviers le 11 janvier 1902, mort à Louveciennes en 1986. Enfant, Maurice Duruflé fréquente la "Maîtrise Saint-Evode" de la Cathédrale de Rouen et y étudie le chant choral, le piano et l'orgue. À 18 ans il intègre le Conservatoire de Paris pour y étudier la composition et l'orgue.

Entre 1922 et 1928 il remporte plusieurs prix. En 1929 Duruflé remporte le prix des "Amis de l'orgue" pour orgue et improvisation et devient alors titulaire à l’église Sant-Etienne du Mont à Paris. Il donne la première du "Concerto pour Orgue" de Francis Poulenc en 1939.

En 1947 il écrit son oeuvre la plus réputée : le "Requiem op.9" pour choeur, soliste, orchestre et orgue. Ce requiem est très influencé par Gabriel Fauré, par le chant grégorien et la musique de la Renaissance.

En 1975 il cesse de jouer suite à un très grave accident de voiture. Sa dernière oeuvre est publiée en 1977 : "Notre Père pour 4 voix mixtes".

Il aura composé,

Pour Orgue seul :

  • Sherzo op.2 en 1926
  • Prélude Adagio et Choral varié sur le Vent Créator en 1930
  • Suite op.5 en 1932 (Prélude - Sicilienne - Toccata )
  • Prélude et Fugue sur le nom d'Alain en 1942
  • Prélude sur l'Intoït de l'Epiphanie en 1961
  • Fugue sur le carillon des heures de la Cathédrale de Soissons en 1962
  • Méditation op posthume en 1964

Pour Musique de Chambre :

  • Prélude Récitatif et Variations op.3 en 1928 pour Flûte Alto et Piano

Pour Piano seul :

  • Tryptique op.1 en 1927 pour chant grégoriens 
  • Trois Danses op.6 en 1932 

Oeuvres Liturgiques :

  • Quatre Motets sur des thèmes Grégoriens en 1960 pour chœur.

Il aura participé aussi à la transcription d'oeuvres de Bach, de Gabriel Fauré ou de Robert Schumann pour orgue. Il aura aussi influencé Michael Jackson pour sa chanson Pie Jesu tiré de l'album History.

Joël LEVASSEUR (Parent d'élève)